News / News / Comment le réalisateur Julien Josselin s’est appuyé sur Shadow pour créer son dernier court-métrage
Comment le réalisateur Julien Josselin s’est appuyé sur Shadow pour créer son dernier court-métrage

Comment le réalisateur Julien Josselin s’est appuyé sur Shadow pour créer son dernier court-métrage

Découvrez 'La Femme Objet’, dernier projet de Julien Josselin intégralement monté sur Shadow

Julien Josselin est créateur de contenus sur YouTube depuis près de 10 ans et crée désormais ses propres courts-métrages. Pour son dernier film, La Femme Objet, ce Breton d’origine s’est appuyé sur Shadow pour en réaliser l’intégralité du montage. Il nous explique comment il a découvert Shadow, son usage du service de cloud computing et ses idées pour enrichir l’application.

Golden Moustache, YouTube (700 000 abonnés) et maintenant des courts métrages… Julien Josselin est un touche-à-tout dont les nombreux projets ont un dénominateur commun : la fiction (et l’humour aussi). Que ce soit sur le web, au travers de la BD ou à la télévision, il a toujours travaillé l’image. Il a d’ailleurs étudié l’audiovisuel à Rennes en BTS avant une licence de cinéma à Rennes-II.

Et Shadow dans tout ça ? “Ça fait 6 ans que je connais Shadow, depuis les débuts de l’entreprise. Si je me souviens bien, c’est via des streamers que j’en ai entendu parler. Et puis grâce à Victor (Grimoin, Country Manager France chez Shadow et figure bien connue de la communauté française), j’ai pu visiter les bureaux il y a quelques années. Ça m’a permis de mieux comprendre comment ça marchait et j’ai tout de suite trouvé l’idée et le fonctionnement hyper intéressant.”

“Il m’arrive de monter directement sur mon iPhone ou mon iPad grâce à Shadow”

Quelques années plus tard… “J’ai essayé Shadow pour la première fois en 2019, pour tester différents usages. Je l’utilise pas mal au quotidien pour tout un tas de tâches : des uploads sur Instagram - l’interface est plus pratique sur PC par rapport aux apps mobiles, je trouve - ou pour payer certains jeux sur Steam par exemple. Il me suffit de lancer Shadow sur mon iPhone ou mon iPad, d’ouvrir Steam et c’est tellement plus pratique que de se mettre sur son PC et de tout démarrer !”

Bon Steam c’est bien beau, mais Shadow ça n’est pas que du gaming : “C’est vrai ! Dernièrement, pour mon court métrage, Shadow nous a servi tous les jours pour le montage. Ça fait un moment maintenant que je monte directement depuis l’application, et même si aujourd’hui je ne réalise plus l’intégralité de mes montages, pour La Femme Objet, le fait que Shadow soit accessible partout m’a carrément servi : parfois je me connectais sur mon iPad à 1h du matin, après une journée de tournage, je bossais sur le montage et quand mon monteur se remettait dessus au réveil, à distance depuis son propre ordinateur et sur la même session Shadow, il prenait la suite de façon hyper fluide. Et on ne parle pas d’une petite vidéo mais de beaucoup, beaucoup d’heures de rushs !”

“J’ai même testé en Bretagne, chez mes parents, où la connexion Internet n’est franchement pas terrible. Eh bien j’ai été agréablement surpris, ça marchait hyper bien pour les encodages vidéo ! Ça m’a bluffé.” Donc pour ceux qui se posaient la question, oui, Shadow est bien disponible en Bretagne !

“Mon prochain projet sera également monté sur Shadow”

Et la suite ? “Je bosse sur mon prochain projet et je peux déjà dire qu’il sera monté sur Shadow. J’ai aussi suivi vos dernières annonces et plusieurs points m’ont attiré. Par exemple avec Shadow Business Solutions, la possibilité de personnaliser et déployer plusieurs PC Shadow à l’échelle de toute une entreprise, ça peut être hyper intéressant. J’ai hâte de tester Shadow Drive aussi et de pouvoir coupler cela à mon PC Shadow.” Shadow Drive sera disponible en Soft Launch cet été, avant une disponibilité globale cet automne.

Si vous êtes créatif ou tout simplement intéressé par une solution SHADOW, n’hésitez pas à nous contacter ici !

Il y a 13 septembre 2022